Vous souhaitez initier vos enfants à la science ou alors ils ont commencé les cours de physique / chimie (Collège), alors vous devez leur parler du tableau périodique.

Ok, facile, mais peut-être que vous même vous n’y connaissez rien, comme 97% des personnes sur Terre (statistique invérifiable et inventée de toute pièce) ou au contraire, vous vous y connaissez trop bien et ils ne comprennent rien à vos explications…

Alors j’ai pour vous deux aides indispensables :

  • un tableau périodique imagée (en anglais),
  • cet article qui reprend les bases et qui apportent des anecdotes pouvant susciter l’intérêt.

Tableau périodique simple et ludique

Keith Enevoldsen a réaliser un super boulot. Il a créé un tableau périodique qui explique à quoi servent chacun des éléments répertoriés dans le tableau périodique.
Ce tableau est en anglais mais avec des icônes ce qui permet de l’interpréter facilement.

Vous pouvez accéder à sa version interactive mais n’oubliez pas de lire ce qui suit…

C’est quoi un élément ?

Mais avant d’aller voir le tableau, reprenons les bases.
Nous allons faire très simple car le sujet est vaste et, je l’ai remarqué, il est souvent considéré comme très ennuyant par la majorité des humains.

Donc notre corps est composé de cellules, qui sont composées de molécules, elles mêmes sont composées d’atomes. L’atome est ce qui est aujourd’hui considéré comme la base de la matière (pour faire simple).

Un élément est un atome. Il existe différents éléments, pour l’instant il y en a 118 de répertorier dans ce tableau périodique.
Un exemple d’élément, facile à retenir : l’hélium. Vous savez ce gaz qui fait voler les ballons qui sont vendus dans la rue ou dans les parcs d’attraction. Ce même gaz qui si vous l’aspirez vous donne un voix super drôle.

Ca y est, vous connaissez 1 élément !

Dans un atome il y a toujours en quantité identique :

  • electron
  • proton (noyau)

La différence entre chaque élément est lié à différents critères. Si vous souhaitez en donner un, citez le nombre de protons. Les éléments ont tous un nombre de protons différent, le 1er élément (hydrogène) a 1 proton, le deuxième (hélium) a 2 protons et ainsi de suite.

Impressionnez vos enfants !

Ce que j’aime dans ces lectures scientifiques ce sont avant tous les détails un peu croustillant, les anecdotes étonnantes. Alors en voici quelqu’unes sur le tableau périodique que vous allez pouvoir ressortir à vos enfants ou devant d’autres parents !

L’origine du tableau périodique

Ce tableau a été réalisé par un chimiste russe Dmitri Mendeleïev (pas facile à retenir je sais, c’est sans doute pourquoi on nomme plus facilement sa réalisation le « tableau périodique » que « tableau de Mendeleïev »).
Au final ce n’est pas lui qui l’a inventé de toute pièce. Il n’a été que celui qui a su organiser de façon ordonner ces éléments. Une partie des éléments étaient déjà connu mais personne n’arrivait à en faire une classification cohérente et pour cause…

Mendeleïev a créé le tableau périodique incomplet.

C’est à dire qu’il y avait des éléments qu’il estimait exister mais dont il n’avait pas la preuve au moment de la réalisation du tableau.

Depuis les trous ont été comblés ! Et le tableau a même été complété par d’autres éléments.

Les deux éléments les plus importants à retentir

C’est mon avis (je veux pas qu’un chimiste vienne me crier dessus alors voilà, maintenant il peut plus rien dire).

L’Hydrogène et l’Hélium compose 98% de la matière dans l’Univers.

Ce sont aussi parmi les plus faciles à retenir : Hydrogène (c’est ce qui fait briller le soleil) et Hélium (le gaz qui fait parler bizarrement et qui fait voler les ballons)

Reste-il des cases vides dans le tableau ?

Oui car on ne connait pas tous les éléments. Nous en avons découvert 118 pour le moment (les derniers très récemment).

 Il semblerait que la limite soit à 137 ou 173, incroyable les 2 derniers chiffres s’inversent !

Oui, ce n’est pas pareil 137 ou 173, j’en conviens, mais, non je n’irai pas dans des explications plus complexes.

Peut-on fabriquer des éléments ?

A savoir, il est possible en labo ou plus spécifiquement dans un collisionneur (tunnel de plusieurs kilomètres où l’on envoie des atomes s’entrechoquer) de créer de nouveaux éléments.
Et c’est le cas pour les derniers éléments ajoutés au tableau périodique qui ont été réalisé.

Les derniers éléments ajoutés au tableau ont été créés par des humains !

Beaucoup de personnes ont eu peur lors des premières collisions que les scientifiques créent un trou noir qui absorbe la Terre !

A dire vrai, ce n’est pas impossible car un hypothétique noyau de numéro atomique 137 serait l’équivalent électromagnétique d’un trou noir (en savoir plus ici)

Impressionnez les autres parents !

Votre enfant vient de parler du tableau périodique devant d’autres parents, amis… Bref, ils sont impressionnés et vous regarde d’un air curieux. Je vous donne la réplique à leur faire :

Je lis pas mal de livres sur la science, j’ai évidemment bifurqué rapidement sur le quantique et donc il a fallu que je révise mes bases au niveau atomique, j’en ai profité pour en parler avec les enfants.

Ok, ça fait le mec qui se la pète à mort, mais sachez que cette phrase n’est pas déposée et que vous pouvez l’utiliser à ce moment précis (pas à un autre) car elle fera sûrement son effet !
Par contre soyez sûr auparavant que personne n’y capte grand chose, sinon vous allez devoir changer de sujet assez rapidement…

Soyez le premier à ajouter votre commentaire !

PapabidouilleFaites en profiter les autres !

★ Partagez cet article avec vos potes Papas (ou Mamans) ★
Nouveautés 1 fois/semaine
Ok
Réservé aux papas !
Réserver aux papas !